Művészeti hitvallásom

Hiszek abban, hogy nem hiába születünk, nem ‘csak úgy’ létrejövünk, véletlenül…mindenkinek saját útja, küldetése van.
Hiszek abban, hogy gyerekként meglátjuk a végtelent, az egész világmindenség-csodát egyetlen réten és ez bennünk is marad.
Hiszek abban, amit alkotok, hogy a festmény akkor hiteles ha én is átéltem azt amiről beszélek.
Hiszek abban, hogy az álmok csak addig vannak magasan, addig puhák, míg le nem rángatjuk őket ide a mi göröngyös valóságunkba.

L’esprit de mon univers artistique

Mon objectif n’est pas de peindre la realité mais de creér un certaine emanation surreel et fabuleuse dans une monde deconte qui s’adressent aux adultes.
Cette representation du monde surreel expressif et naif c’est l’ambiguite existant au fonde de ma personalité qui peut provenir soit de l’incertitude soit l’echilibre.
Ce monde pittoresc, coloré, fabuleux peut apparetre comme un tromp-oieil, parsque au fond, il represante un monde en peut triste et ironique.
Il arrive souvent que Je peins des figures chauve et masquées, elles apparait comme des armes de protection d’isolation ou bien le symbol de la temerité.
La femme apparait dans une context inattendu, surprenant dans le triangle permanent, femme-mere-enfant cherchant l’echilibre.
Le grotesque est le moyen d’expression de ma propre ironie.
Les figures sont sympatique, meme belle, mais les objects et les etre surreelles les incadrents peuvent modifier cette impression agreable.
Je ne cherche pas a represanter la beauté, mais me servant de moyent de la beauté, Je reussis a fairepasser les effets appesants de mon monde grotesque et ironique.
Dans la representation des enfants il Y a des traits prematurés, qui exprime clairement ma peur de devenire inevitablement adult.
Dans les figures revees et crees par mois, Je prévois mon propre destin, mois l’enfant qui s’ etonne au monde, mais la peur renait immediatement renait en lui de le perdre, mois l’adult, qui veut sauver le monde avec son ame d’enfant.
C’est cette lutte qui apparait dans l’utilisation de mes couleurs. Soit les couleurs calm qui exprime l’echilibre, soit les couleur fauves de sentimens sans bornes.
Grace a cet monde fabuleux et imaginé, Je me retire dans le milieu familier et appaisant de ma mitologie individuelle sous la protection de cet monde creer, Je resois la force de me consideré capable de sourire au monde avec l’ironie.